Faerylands


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Oyez ! Oyez ! Gentes Dames et Nobles Seigneurs: en l'honneur des Chevaliers de France, de Richard Cœur de Lion en particulier et tous les personnages qui leurs sont liés, venez donc aussi vous exprimer sur votre forum FAERYLANDS !

Partagez | 
 

 Stephen King

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélie
Intérets pour le monde féérique
Intérets pour le monde féérique
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Stephen King   Mer 19 Mar - 22:35

En fait je ne connais pas encore grand-chose de lui...

Mais ce que je peux dire, c'est que j'ai lu mon premier Stephen King il y a trois mois, et j'ai fini récemment mon sixième... Et aucun ne m'a déçue pour le moment.
Alors bon, je vais préciser un peu mon avis pour chacun, dans l'ordre de lecture...

Cellulaire : celui-ci est très récent ( 2006 je crois )... Je l'ai littéralement dévoré ( comme les autres en fait Smile ). Je ne sais pas tellement quoi en dire, mais pour moi le truc bien c'est cette imagination de dément...
En gros, l'histoire : à un moment précis d'un après-midi, toutes les personnes du monde qui ont un téléphone portable reçoivent une sorte de signal qui les rend complètement fous. Enfin, siphonnés, c'est ce que pensent les "rescapés", mais ils se rendent compte peu à peu que les "phonistes" subissent en fait des transformations graduelles qui semblent viser à un but précis... ( bon, je ne suis pas très douée pour résumer des livres donc je m'arrête là ).

Jessie : C'est une femme qui, refusant un jour de se plier aux habituels jeux sexuels étranges de son mari, se retrouve alors menottée presque nue à un lit, loin de toute aide possible...
Ce roman porte exclusivement sur la psychologie du personnage dans cette situation extrême et terrifiante... C'est peut-être celui que j'ai le moins aimé pour l'instant, mais King décrit superbement les pensées de cette femme tout au long des quelques jours qu'elle passe attachée là, faisant ressurgir petit à petit tous ses souvenirs les plus douloureux et l'entraînant peu à peu sur le chemin inévitable de la folie... Evidemment, je me garderai bien de laisser entrevoir le dénouement^^.

Carrie : Alors là... On me dit que ce livre est terrifiant, mais moi je ne trouve absolument pas. Le truc, c'est qu'on connaît la fin dès le début ou presque, donc c'est plutôt incroyablement triste... Mais l'histoire elle-même est très belle, avec de nombreux personnages on ne peut plus réalistes - chacun ayant de bons et de mauvais côtés, et hélas, ceux chez qui les mauvais côtés prédominent portent irrésistiblement l'intrigue vers le drame final...

Charlie : hmmm, je n'ai pas adoré celui-là. C'est pourtant un des plus connus... Je ne sais pas, je ne me sens peut-être pas assez touchée par les histoires qui regardent les expériences scientifiques et inhumaines faites sur des personnes juste un peu ( enfin, "juste un peu", façon de parler^^ )spéciales... Mais c'est une très belle histoire aussi bien racontée que d'habitude.

Misery : Vraiment génial ! Peut-être que ce qui m'attire en grande partie, c'est le personnage dont on suit la psychologie au cours de cette longue épreuve ; en effet, ce personnage est tout simplement un écrivain reconnu qui nous fait voir en partie la manière dont il écrit, le processus entier de l'criture de son roman, ses sentiements vis-à-vis de son oeuvre... Et puis bien sûr, la tortionnaire Annie Wilkes, admiratrice fervente de l'héroïne de romans populaires qui a fait le succès de l'écrivain, et complètement cinglée - assez pour devenir vraiment dangereuse lorsqu'elle apprend la mort de son héroïne préférée...


Et puis.
Marche ou Crève : Raaaah. C'est tout ce que j'arrive à penser de ce livre - enfin non, pas vraiment^^. C'est mon préféré et en même temps celui que je déteste le plus - je ne pense pas que je serais capable de le relire un jour...
L'histoire : Chaque année, cent garçons participent à la Longue Marche, un évènement on ne peut plus médiatisé durant lequel des millions de spectateurs font montre d'une exaltation macabre.
Car la Longue Marche, c'est une épreuve où il n'y a qu'un seul gagnant. Et les perdants sont tués...
J'ai trouvé ce livre absolument fascinant, mais absolument horrible : on suit pendant 350 pages des personnages auxquels on s'attache... et dont on sait qu'un seul a une chance de s'en sortir - et encore, difficile de dire qu'il y a vraiment un gagnant, vu tout ce qu'il aura dû subir... Et on découvre, surtout, le côté le plus moche de l'être humain... Des foules en délire devant un spectacle terrifiant, qui se régale de la longue agonie de tous ces jeunes...




Bon, évidemment, j'ai écrit un énorme pavé, mais je ne pouvais pas faire moins^^. En bref, Stephen King est un génie absolument génial. Il possède à la fois une imagination démentielle et une écriture sublime qui sert toujours parfaitement l'histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Cérik
Maître du Fantastique
avatar

Nombre de messages : 799
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: Stephen King   Jeu 24 Fév - 15:53

Si tu as aimé Marche ou Crève, tu aimeras La petite fille qui aimait Tom Gordon (330 pages) aussi captivant que Marche ou Crève.

L’auteur a réussi le tour de force de faire d’un monologue une histoire. On se laisse guider par la main d’une gamine de 9 ans. Tout commence par une simple promenade dans une forêt américaine, en empruntant un chemin forestier balisé. TRISHA (diminutif de Patricia) est une fillette qui accompagne sa mère et son frère dans une balade écolo. Puis il arrive un moment ou le pipi devient pressant, et c’est dés cet instant ou Stephen King prend un malin plaisir à faire bifurquer une simple balade d’une douzaine de Km et trois heures de marche, en un périple d’une centaine de Km après avoir franchi la frontière d’un état et huit jours de marche dans l’immensité glauque des forêts américaines. La fillette se nourrira de racines et de baies, boira de l’eau qui lui causera de gros soucis de dysenterie, elle perdra dix kilos, mais s’en sortira, là ou beaucoup d’adultes ne tiendraient pas une journée, là où seuls les commandos de survie hyper entraînés de l’armée ont une chance, mais une seule de vaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn
Roi de la lecture
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 54
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Stephen King   Ven 25 Fév - 17:09

Mon dernier Stephen King en lecture date de.......me rappel plus mais ça doit bien faire 15 ans.
Faut dire qu'à une époque il avait un peu baissé le bougre.
Mais je vais m'y remettre bientôt car pointe l'adaptation de la tour sombre (eh oui honte à moi je l'ai jamais lut) par Ron Howard sous forme de 3 films et d'une série TV qui se placera entre le film 1 et 2 si je me souviens bien.
Revenir en haut Aller en bas
Cérik
Maître du Fantastique
avatar

Nombre de messages : 799
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: Stephen King   Sam 26 Fév - 9:30

Il faut souhaiter que les adaptations soient fidèles, ce qui n'a pas toujours été le cas avec les bouquins de Stephen King.

Il faudra aussi ne pas être trop difficile, si tant que la transposition papier écran n’arrivera pas au niveau du must de l’adaptation ratée d’Éragon.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stephen King   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stephen King
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stephen King enseigné au lycée ?
» LE DOME de Stephen King
» Le Maine...là où vit Stephen King.
» stephen king
» Aimez-vous Stephen King ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerylands :: La Magie des Mots :: Littérature Générale-
Sauter vers: