Faerylands


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Oyez ! Oyez ! Gentes Dames et Nobles Seigneurs: en l'honneur des Chevaliers de France, de Richard Cœur de Lion en particulier et tous les personnages qui leurs sont liés, venez donc aussi vous exprimer sur votre forum FAERYLANDS !

Partagez | 
 

 FACEBOOK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Melmiriel
Magicienne de la forêt perdue
avatar

Nombre de messages : 426
Age : 70
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: FACEBOOK   Mer 23 Fév - 19:39

Ca y est j'ai trouva le code pour me lier à Facebook !
Cliquez sur mon image sur la page d'accueil et vous serez sur mon mur !
De même ceux qui vont lire mon message peuvent venir nous voir, attention hein? Soyez sages surtout toi E.....euh Ceric !

Allez assez bossé pour ce soir ! Sleep

_________________


Bonjour Invité ! Te voici à la tête de 0 message(s) !
Revenir en haut Aller en bas
http://melly.club.fr
Cérik
Maître du Fantastique
avatar

Nombre de messages : 799
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: FACEBOOK   Mer 23 Fév - 19:55

Pour le E tu peux repasser, mais pas la peine de faire tout l'alphabet, je ne répondrai plus à ce genre de question simpliste.

_________________
Bonjour Invité ! s’il te plait va booster le Forum… Merci

Revenir en haut Aller en bas
Godberick
Gardien des Livres
avatar

Nombre de messages : 177
Localisation : La mine
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: FACEBOOK   Lun 28 Fév - 20:34

ah ah, mais j'avais pas vu que melmiriel était aussi là en ce moment ...
inespéré Wink

dites moi, vous vous connaissez plus qu'un peu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://lefantastique.e-monsite.com
Cérik
Maître du Fantastique
avatar

Nombre de messages : 799
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: FACEBOOK   Mar 1 Mar - 0:47

Godberick a écrit:
dites moi, vous vous connaissez plus qu'un peu ?

Oui, il a fallu que je ravive la mémoire à madame, nous sommes d'anciennes bonnes connaissances
Revenir en haut Aller en bas
Melmiriel
Magicienne de la forêt perdue
avatar

Nombre de messages : 426
Age : 70
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: FACEBOOK   Mar 1 Mar - 16:16

MMMmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm ! lol!

Godberick, je suis un âne !
J'ai pas reconnu un vieil ami mais en fait je l'ai confondu avec qqn d'autre aussi "cultivationné" que lui !
Encore pardon Cerik !

_________________


Bonjour Invité ! Te voici à la tête de 0 message(s) !
Revenir en haut Aller en bas
http://melly.club.fr
Cérik
Maître du Fantastique
avatar

Nombre de messages : 799
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: FACEBOOK   Jeu 3 Mar - 17:49



Mais sympatique, Hi-han, Hi-han, Hi-han.

Ce topic est en train de partir en ânerie.
Normale on se hisse au niveau de FaceBook.
Revenir en haut Aller en bas
Melmiriel
Magicienne de la forêt perdue
avatar

Nombre de messages : 426
Age : 70
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: FACEBOOK   Jeu 3 Mar - 21:32

Allez on va pas se plaindre hein???

Face de bouc a qqs bons cotés ! geek

_________________


Bonjour Invité ! Te voici à la tête de 0 message(s) !
Revenir en haut Aller en bas
http://melly.club.fr
Cérik
Maître du Fantastique
avatar

Nombre de messages : 799
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: FACEBOOK   Dim 6 Mar - 7:19

Melmiriel a écrit:
Face de bouc a qqs bons cotés ! geek

Plus pour Mark Zuckerberg que pour moi.

Où elle se trouve " mon image sur la page d'accueil et vous serez sur mon mur ! " ???
Revenir en haut Aller en bas
Melmiriel
Magicienne de la forêt perdue
avatar

Nombre de messages : 426
Age : 70
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: FACEBOOK   Mar 8 Mar - 17:05

Pas compris là, pas trop là en ce moment, je sais !

_________________


Bonjour Invité ! Te voici à la tête de 0 message(s) !
Revenir en haut Aller en bas
http://melly.club.fr
Godberick
Gardien des Livres
avatar

Nombre de messages : 177
Localisation : La mine
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: FACEBOOK   Mar 8 Mar - 21:11

Cérik tu n'aimes apparemment pas facebook ! Est-ce le cas pour tous les réseaux sociaux ?
Non mais parce que je ne comprend pas qu'on puisse être ANTI-FACEBOOK, c'est devenu dans le quotidien de tellement de personnes ...
Revenir en haut Aller en bas
http://lefantastique.e-monsite.com
Cérik
Maître du Fantastique
avatar

Nombre de messages : 799
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: FACEBOOK   Mer 9 Mar - 19:34

Oui avec tous les réseaux sociaux, pour un manque de respect de la vie privée et un effet de mode "bobo".

Voici un copié collé de Wikipédia. (Qui recueille les raisons pour lesquelles on devient Anti-BaceBook).

Controverses
Espace public ou privé ?

Suite à divers procès, dont un en novembre 2010, il apparait que Facebook est un espace public, et que dans le cadre de la relation employé-employeur, « le droit d'expression existe dans et hors du lieu de travail, mais il y a ensuite appréciation faite par le juge sur le caractère abusif ou non des propos. » et que « la jurisprudence rappelle que la liberté d'expression a pour corollaire la responsabilité de ceux qui en usent. Il s'agit de l'exécution loyale du contrat, qui impose la discrétion tant vis-à-vis des tiers que des collègues : on a le droit de s'exprimer sans que cela conduise à des abus. »

Récolte et vente d'informations personnelles à des entreprises privées
Depuis sa création, Facebook fait l'objet d'une controverse concernant le respect de la vie privée des utilisateurs. Le logiciel utilise en effet les informations personnelles des utilisateurs afin d'introduire des publicités ciblées qui sont adaptées à leur profil et vend les informations livrées par les utilisateurs à des entreprises privées, comme c'est indiqué dans sa charte concernant la vie privée. Cette charte indique par ailleurs que Facebook peut aller récolter des informations sur les membres à partir de sources extérieures comme les journaux, les blogs et d'autres sources sur Internet.

Les informations sur les utilisateurs sont également collectées par Facebook pour améliorer ses bases de données et permettre à ses clients de mieux cibler les publicités, en connaissant les comportements de consommation des utilisateurs de Facebook. Les sites tiers peuvent, grâce à Facebook Social Ads, utiliser les informations amassées par Facebook pour envoyer des publicités ciblées en fonction des différentes caractéristiques des profils. Ceux-ci pouvant par exemple contenir des données sur : le niveau d'études, les opinions politiques, la religion, les emplois occupés. Depuis le 17-01-2011 l'adresse et le téléphone mobile ont été ajoutés.

Le contrat passé avec les utilisateurs de Facebook spécifie que toutes les données entrées sur le site (messages, éléments de profils, photos etc.) ont leurs droits concédés sous licence à Facebook qui a le droit de les utiliser pour ses publicités, de les revendre à des tiers, de les sous-licencier. Le 4 février 2009, Facebook a modifié ses conditions d'utilisations et a inventé le principe d'une « licence perpétuelle sur tout le contenu déposé » (articles, photos, vidéos...) par un utilisateur, y compris les contenus supprimés. Devant le tollé provoqué, l'entreprise a fait marche arrière deux semaines plus tard.

Beacon, le dernier logiciel publicitaire de Facebook en date permet à des sites Internet intégrant un script de Facebook d'envoyer des informations sur les actions d'un membre de Facebook sur leur site (un achat, un jeu, etc.) aux amis Facebook de ce membre, dans leur « newsfeed », ou de mettre ces informations dans son journal sur sa page personnelle. Cette forme de marketing est considérée comme très efficace, car elle passe par les réseaux sociaux et non par l'interpellation directe des personnes par la publicité.

Voici un extrait particulièrement significatif des conditions de cession de droits au profit de Facebook :
« Pour le contenu protégé par les droits de propriété intellectuelle, comme les photos ou vidéos (« propriété intellectuelle »), vous nous donnez spécifiquement la permission suivante, conformément à vos paramètres de confidentialité et paramètres d'application : vous nous accordez une licence non-exclusive, transférable, sous-licenciable, sans redevance et mondiale pour l'utilisation des contenus de propriété intellectuelle que vous publiez sur Facebook ou en relation à Facebook (« licence de propriété intellectuelle »). Cette licence de propriété intellectuelle se termine lorsque vous supprimez vos contenus de propriété intellectuelle ou votre compte, sauf si votre compte est partagé avec d'autres personnes qui ne l'ont pas supprimé ».

Conséquences de la divulgation de la vie privée
Les informations sur la vie privée publiées sur Facebook peuvent être lues et utilisées par des personnes à qui elles n'étaient pas initialement destinées.
Certaines entreprises utilisent Facebook pour collecter des informations sur leurs employés tandis que des recruteurs s'en servent pour leur sélection de candidats : « Les recruteurs appuyaient parfois un refus d'embauche sur des détails privés ainsi collectés ». Par ailleurs, certains parents se servent de Facebook pour surveiller la vie de leurs enfants.

Les Renseignements généraux puis Direction centrale du renseignement intérieur peuvent aussi collecter des informations et compléter leurs fichiers types EDVIGE. C'est une forme de fichage volontaire, ce qui lui a donné le surnom d'« Edvige Volontaire ». Des logiciels d'analyse de réseaux sociaux permettent d'effectuer ce genre d'opérations.

Mouvements et instruments pour lutter contre l'invasion de la vie privée
De nombreuses ONG de défense des droits de l'homme et de la vie privée des personnes, comme l'Electronic Frontier Foundation ou Privacy International, s'inquiètent de cette nouvelle manière de récolter des informations sur les internautes et de les utiliser. Elles la considèrent comme d'autant plus pernicieuse qu'elle se met en œuvre avec la parfaite collaboration des utilisateurs de Facebook, qui n'ont pas nécessairement conscience des dangers d'une telle concentration d'informations entre les mains d'une entreprise privée, de leur vente à d'autres entreprises, ou de leur mise à disposition aux autorités fédérales américaines à leur demande. Il semblerait également que les employés de Facebook puissent avoir accès aux pages de tous les utilisateurs du service.

Fin novembre 2007, un réseau lancé par MoveOn a fait pression pour défendre la vie privée des utilisateurs du site, et a lancé une pétition en ligne. De nombreux groupes se sont créés sur Facebook pour dénoncer ce viol de la vie privée des utilisateurs du site.

Le site de MoveOn.org proposait des liens vers une pétition pour mettre un terme au système Beacon, ainsi que vers un site décrivant comment, sur Mozilla Firefox, bloquer Beacon : il faut télécharger l'extension (« addon ») BlockSite et faire une manipulation simple, expliquée sur le site mentionné.

La polémique liée à Beacon : de l'opt-out à l'opt-in
Jeudi 29 novembre 2007, face aux réactions suscitées par ce nouveau système publicitaire et à la menace que l'ampleur croissante du mouvement de protestation représentait pour l'image de l'entreprise, Mark Zuckerberg a présenté ses excuses aux utilisateurs de Facebook et a indiqué qu'au lieu du système d'opt-out au cas par cas (à chaque nouvelle intrusion, l'utilisateur de Facebook devait signifier à chaque entreprise qui fonctionnait avec Beacon qu'il ne voulait plus faire partie du système), ce serait aux utilisateurs de décider d'intégrer globalement cette fonction, pour toutes les entreprises Internet - « opt-in ».

Les données continuent donc à être récoltées, et la vie privée des utilisateurs, donc, à être surveillée, mais celles-ci ne sont exploitées commercialement par Beacon que si les utilisateurs s'inscrivent. Les autres formes de publicité ciblées, elles, demeurent.

Poursuite judiciaire
Début novembre 2009, le réseau social Facebook était attaqué en justice pour « complicité d'incitation à la haine et à la violence » par un étudiant en droit d'Avignon dans le Vaucluse. Nicolas Canut, 20 ans à l'époque, entendait dénoncer les groupes nazis, homophobes et racistes que le réseau social hébergeait. Plusieurs plaintes du même étudiant ont été ensuite déposées en 2010, puis par Alexandre Marcel, un habitant d'Alès dans le Gard, pour les mêmes raisons. L'étudiant d'Avignon avait demandé la fermeture du réseau social Facebook pendant 24 heures sur le territoire français tout en accusant Facebook de n'avoir aucune modération. L'enquête judiciaire et technique est en 2010 toujours en cours au centre de cyber-criminalité de Nanterre. La justice avait décidé de juger recevable certaines plaintes de Nicolas Canut, mais en 2010 une des trois plaintes de l'étudiant contre des groupes homophobes sur Facebook a été classée.

En février 2010, le réseau social Facebook était condamné par le tribunal de grande instance de Paris au titre d'hébergeur pour un groupe incitant à la haine et à la violence envers un évêque de Saint-Quentin, Soissons et Laon dans l'Aisne, où sa photo avait été utilisée comme support dans ce groupe. Le réseau social avait été condamné à retirer le groupe sous une astreinte de 550 euros par jour de retard.

Le 2 septembre 2010, les Ministères de la Justice et de l'Intérieur français ordonnaient aux autorités américaines de transmettre plusieurs adresses IP d'internautes sur Facebook soupçonnés d'avoir incité à travers des groupes, la haine et la violence envers les homosexuels. Cette procédure, qui fut une première, est due aux plaintes de Nicolas Canut en 2009 et 2010 (vois-ci dessus).

Le 12 janvier 2011, Facebook ayant été condamné pour un groupe injuriant un évêque de l'Aisne en première instance par un tribunal de Paris, gagne son procès en Appel. La plainte de l'évêque axonais a été jugée "irrecevable" par le tribunal de Paris parce que la société Facebook UK est différente de celle américaine.

Virus
Un virus nommé Koobface utilise le compte Facebook de ses victimes. Il a été découvert en novembre 2008 par l'éditeur McAfee et se propage en envoyant des courriers électroniques aux amis des personnes dont l'ordinateur a été infecté, et si l’utilisateur a la malheureuse idée de télécharger le programme, son ordinateur va être infecté et dirigera ses utilisateurs sur des sites contaminés lors de recherches sur Google, Yahoo ou encore MSN.

Sécurité
McAfee et Facebook sont partenaires depuis janvier 2010 dans le but de renforcer la sécurité informatique du site. L'entreprise a également ouvert une partie sécurité sur son site. En 2010, le site a connu plusieurs failles de sécurité :
• 24 avril 2010, un hacker met à la vente l'accès à 1 500 000 comptes Facebook, des identités manifestement volées aux utilisateurs ;
• 6 mai 2010, une faille de sécurité a permis à tout internaute de voir les conversations d’autres membres en train de tchater avec leurs contacts via la messagerie instantanée du site ;
• 12 mai 2010, une faille liée au Open Graph Protocol permettait aux hackers, en passant par les sites partenaires de Facebook (ceux utilisant les APIs Facebook) et en utilisant un Cross-site scripting, de récolter un nombre illimité d'informations sur tous les utilisateurs.

Interdiction d'accès
En mai 2009, à quelques jours de l'élection présidentielle iranienne, le site a été interdit d'accès en Iran. Une agence de presse proche des réformateurs a déclaré que « Selon certains internautes, le site a été interdit parce que les partisans du candidat Mir-Hossein Mousavi avaient réussi à utiliser Facebook pour mieux faire connaître les positions du candidat ».

Depuis novembre 2009, Facebook est également bloqué aux utilisateurs vietnamiens, sur décision du gouvernement local, mais aussi en Chine.

Reut Zukerman
Le portail d’information israélien MySay.co.il a dévoilé une information, reprise par le magazine allemand d’investigation der Spiegel et le journal en ligne français Rue89 : le portrait d’une jeune femme israélienne, Reut Zukerman, suspectée d’avoir été créée par le Hezbollah, dans le but de soutirer des informations aux soldats israéliens. Reut Zukerman a convaincu 200 soldats ou réservistes israéliens de devenir ses « amis », afin de les faire parler. Le site israélien affirme qu’« ils auraient rapporté à leur copine Facebook des noms de soldats, du jargon, des codes secrets et des descriptions détaillées des bases militaires ».

Les services secrets israéliens utiliseraient également Facebook et Twitter pour recruter des informateurs palestiniens dans la bande de Gaza.

Diverses affaires d’atteinte à la liberté d’expression
Boycott de BP

Suite à l'explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon (louée par la compagnie pétrolière BP), un groupe s'est constitué sur Facebook réunissant presque un million de membres. Le 29 juin 2010, le groupe a été fermé sans aucun avertissement de la part de Facebook. Cela a provoqué une avalanche de critiques à l'encontre de Facebook et de sa volonté de censurer le réseau social. Facebook a annoncé de son côté que le groupe a été fermé accidentellement par un système automatique. Cette explication a été rejetée par des sites comme change.org. Le groupe a été rétabli une journée plus tard.

Sociologie
Le développement de Facebook a été largement commenté du fait de l'ampleur du phénomène et de ses implications en termes de comportements sociaux :
• Mark Granovetter, sociologue américain, qualifie de liens faibles, les liens reliant les personnes connectées par un réseau social numérique, les amis facebook par exemple, en opposition aux liens forts de l'amitié au sens classique. Il y voit néanmoins une chance de part la puissance du réseau, la diffusion de l'information qu'il permet.
• Bernard Stiegler analyse facebook comme un pharmakon (un objet technique portant en potentiel le poison comme le remède) automatisant techniquement la relation d'amitié et contribuant à la misère symbolique des individus.

Absence de démocratie
Dans une tribune du 14 août, Mahor Chiche a dénoncé dans Le Monde l'absence de démocratie sur Facebook et la possibilité pour les administrateurs de bannir des membres sur la seule foi de dénonciations.

Suppression définitive de son compte
Facebook propose à l'utilisateur de seulement désactiver son compte et non de le supprimer définitivement. Quand le compte est désactivé, toutes les données personnelles restent en mémoire. Il existe pourtant un formulaire de suppression qui déclenche ladite suppression mais celle-ci est longue et compliquée (12 formulaires différents sont à remplir) et un délai de 6 mois minimum pour la prise en compte de la demande.
Une procédure moins contraignante est désormais possible : l'utilisateur peut se rendre dans la rubrique "aide" du site puis soumettre la question "supprimer mon compte". L'accès au formulaire de suppression est alors possible. La suppression a lieu quatorze jours plus tard, à condition de ne pas réactiver son compte entre-temps, cela annulerait la demande de suppression.

Géolocalisation
Depuis août 2010 pour les États-Unis, et depuis septembre 2010 pour la France, l'option « Lieux » de Facebook permet à un usager de Facebook de partager avec ses « amis » (ou les autres utilisateurs) des informations sur sa localisation en temps réel. En octobre 2010, la CNIL appelle à la prudence pour l'utilisation de ce service, soulignant que « le premier risque est de dévoiler trop d’informations sur vous ».
Revenir en haut Aller en bas
Godberick
Gardien des Livres
avatar

Nombre de messages : 177
Localisation : La mine
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: FACEBOOK   Mer 9 Mar - 20:25

Certes, c'est la foi assez vrai, mais tout est question de juste mesure. Dévoiler toute sa vie sur facebook, le lieu où l'on est à chaque moment, toutes ses vacances passées, ses photos personnelles, ses relations et toutes les autres infos qu'un inconnu n'est pas censé savoir : ça c'est une bétise que beaucoup peuvent vous faire payer. Il s'agit de divulguer intelligemment ses informations, pas trop personnelles.

Seulement, on dit souvent que Facebook est la cause de licenciements d'une minorité, mais on dit moins qu'il permet à beaucoup d'autres d'être engagés, car il s'agit d'une base de données qui permet aux entreprises de vérifier la véracité des informations que le candidat à un poste dévoile sur lui. L'entreprise vérifie ces infos et par la même occasion cherche si ce candidat est "sympathique", dans les différents posts qu'on a fait de lui ou que lui même a publié.

Sur le point des virus, c'est un fait, la toile en est bourré, alors qu'il y en ai sur Facebook, cela me semble tout à fait normal.

Que Facebook utilise nos données, c'est certes un peu rageant, mais finalement on connaissait déjà ce principe avec les publicités google qui enregistrent nos recherches pour nous les ressortir sous forme de pub. Facebook ne fait que réutiliser un concept qui ma foi je pense va se généraliser. Et c'est plutôt bien, car les pubs sont désormais ciblées et ça peut parfois nous aider.

Voilà un peut ce que je peux répondre. Bien sûr :

Citation :
Tout est discutable, c'est-à-dire que "tout" est discutable et que même cette citation est alors discutable.

J'ai moi même mis un peu de temps à m'inscrire à Facebook, et même si mon utilisation n'est pas excessive, j'avoue que cela peut être très pratique.

Revenir en haut Aller en bas
http://lefantastique.e-monsite.com
Cérik
Maître du Fantastique
avatar

Nombre de messages : 799
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: FACEBOOK   Mer 16 Mar - 18:22

Pour vivre heureux vivons cachés dit le proverbe, moi je dis pour vivre tranquille vivons discrètement sans se couper du monde pour autant.

La plupart des renseignements que l’on fournit à Facebook, on ne les donnerait pas à son voisin, alors que n’importe quel inconnu inscrit sur ce site pourrait en prendre connaissance et ce n’est pas la pseudo confidentialité que Facebook veut nous faire croire qu’il assure sur le fameux Mur qui y change quelque chose.

Chacun est libre de s’inscrire où il veut mais beaucoup le font sans trop en connaître les conséquences futures, un peu comme le doigt dans l’engrenage.
Revenir en haut Aller en bas
Godberick
Gardien des Livres
avatar

Nombre de messages : 177
Localisation : La mine
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: FACEBOOK   Jeu 17 Mar - 19:20

C'est vrai oui. Il ne faut cependant pas mettre sur le dos de Facebook toutes les dérives qu'on y trouve.
Revenir en haut Aller en bas
http://lefantastique.e-monsite.com
Cérik
Maître du Fantastique
avatar

Nombre de messages : 799
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: FACEBOOK   Sam 21 Mai - 15:27

Non mais Facebook n’a rien fait pour minimiser la donne, en faite ce site n’a été qu’un formidable amplificateur.
Revenir en haut Aller en bas
Ewalann
Intérets pour le monde féérique
Intérets pour le monde féérique
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: FACEBOOK   Mer 7 Sep - 15:44

je suis sur facebook depuis mon dmenagement d''il y a deux ans, uniquement pour rester en contact avec des amis n'ayant pas tous de portable (et oui, ca existe, bien que ce soit etonnant Wink ) ou du moins qui n'en avaient pas a ce moment la.
ca n'empeche pas qu'a par mes amis, personne ne peux voir mon profil (j'ai verifié via un autre compte).

Facebook n'est pas dangereux mais peux le devenir. Le tout, c'est d'etre prudent. Et pas trop stupide.


En tout cas, Melmiriel, je n'ai pas trouvé ta page...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FACEBOOK   

Revenir en haut Aller en bas
 
FACEBOOK
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Groupe Thich Nhat Hanh sur Facebook
» Facebook compte 1,2 million d’utilisateurs en Algérie
» Le FBI veut un accès aux données privées sur Facebook
» Faceploucs, le meilleur du pire de Facebook
» La "Dépression Facebook"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerylands :: Présentation et généralités :: Vos suggestions-
Sauter vers: