Faerylands


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Oyez ! Oyez ! Gentes Dames et Nobles Seigneurs: en l'honneur des Chevaliers de France, de Richard Cœur de Lion en particulier et tous les personnages qui leurs sont liés, venez donc aussi vous exprimer sur votre forum FAERYLANDS !

Partagez | 
 

 Les Lavandières de la Nuit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cérik
Maître du Fantastique
avatar

Nombre de messages : 799
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Les Lavandières de la Nuit.   Dim 6 Mar - 16:00


Au nord, de la Bretagne jusqu’aux pays plus hauts encore, s’il vous arrive de devoir emprunter de nuit la lande parcourus de ruisseaux, faites-le avec circonspection sans traîner en route. Le mieux c’est de ne pas parcourir la lande la nuit, ni même de s’approcher de la fontaine d’un village abandonné.

Mais je sais que vous n’en ferez qu’à votre tête, aussi mon dernier conseil si vous entendez des coups de battoirs et le bruit caractéristique du linge que l’on trempe et ressort de l’eau, faite demi tour et ne vous retournez pas. Mais surtout, surtout n’allez pas voir de quoi il en ressort. La curiosité est un vilain défaut, évitez de vous demander pourquoi on lave du linge en pleine nuit à la lueur de quelques faibles fanaux pour ne pas être tenté d’aller vous renseigner sur place, vous risqueriez à coup sûr de le regretter.

Dans ses régions du nord chaque famille connaît une histoire sur les Lavandières de la Nuit qu’on appelle aussi les Kannerezed noz. Brrr, déjà le nom devrait vous faire flipper.

Voici l’histoire de Gaël de Portivec (Ne cherchez pas, ce nom n’existe pas, mais par respect pour la famille j’ai dû l’inventer.)

Cela commence un samedi soir après un bal et une soirée bien arrosée entre copains. Gaël de Portivec est un brave gars qui habite le village d’à côté de celui où a eu lieu le bal. Gaël est ivre de la boisson qu’il a ingurgitée mais aussi des sourires que n’a pas arrêté de lui adresser une jeune minette de la région, avec un peu moins d’alcool dans l’estomac il aurait été un peu plus entreprenant avec ce joli brin de fille. Mais pour l’instant Gaël n’a qu’une envie c’est de regagner son lit au plus vite et pour cela il doit traverser la lande pour aller au plus court.

Devant franchir à un moment un pont qui enjambe le ruisseau, il rencontre des femmes blanches qui étendent du linge sur les berges.

_ Pourquoi êtes-vous si tard dans la prairie, mes petites colombes ?
_ Nous lavons, nous séchons, nous cousons le linceul d'un mort.
_ De quel mort s'agit-il ?
_ De Gaël de Portivec.


Et Gaël de Portivec éclate de rire pour se moquer. Les demoiselles lui tendent le suaire et lui demande son aide.
Ne refusant pas son aide à de si charmantes femmes, Gaël se souvient des sages recommandations des anciens " toujours tordre le linge dans le même sens que la lavandière ".
Troublé par le tapage des autres lavandières, Gaël de Portivec en oublie un court instant de tordre le linge dans le bon sens pour lui. Il n’en faut pas plus pour que ses doigts puis ses mains se retrouvent comme prisent dans un étau. Aidée de ses sœurs, la lavandière continue son essorage, brisant les os et étouffant le malheureux et bien imprudent Gaël dans le drap et à coups de battoirs.

Au petit matin, on retrouva près du pont le corps de Gaël de Portivec dans un linceul. Son linceul dans lequel il fut inhumé. Tout le monde sut ce qui s’était passé, mais personne n’en parla, on ne joue pas avec les Kannerezed noz ! Même la maréchaussée préféra clore l’affaire.

Ce qu’il faut savoir, c’est que les Kannerezed noz sont les âmes damnées de l’Ankou, connue aussi sous les noms de la Faucheuse ou la Camarde ; et qu’à l’origine elles sont condamnées pour la nuit des temps à expier le crime d’infanticide de leur propre enfant étouffé dans un drap voir celui d’une femme qu’elles auraient aidées à avorter.

Si vous voyez des femmes qui lavent leurs linges la nuit comme le jour, et que les berges sont rouges, passez votre chemin, car c’est le sang de leurs victimes que vous apercevez. Alors sachez que l’Ankou, la Faucheuse, la Camarde n’est pas bien loin, et qu’elle risque de venir à tout moment vous demander des comptes. death
Revenir en haut Aller en bas
Godberick
Gardien des Livres
avatar

Nombre de messages : 177
Localisation : La mine
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Les Lavandières de la Nuit.   Mar 8 Mar - 21:16

Brr ...
froid dans le dos ...

Décidément Cérik, tu as emmagasiné un bon paquet de connaissances, et c'est en plus bien raconté. Le nom de ces lavandières m'était connu, mais de tête, je ne peux pas en raconter la légende.
Revenir en haut Aller en bas
http://lefantastique.e-monsite.com
 
Les Lavandières de la Nuit.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Lavandières de la Nuit
» les lavandières de nuit
» AVOIR FAIM LA NUIT.
» bébé 16 mois se réveille plusieurs fois dans la nuit
» Chaleur: comment habiller bébé la nuit?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerylands :: Les Créatures du Fantastique :: Les Créatures de cauchemar-
Sauter vers: