Faerylands


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Oyez ! Oyez ! Gentes Dames et Nobles Seigneurs: en l'honneur des Chevaliers de France, de Richard Cœur de Lion en particulier et tous les personnages qui leurs sont liés, venez donc aussi vous exprimer sur votre forum FAERYLANDS !

Partagez | 
 

 Le Sureau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cérik
Maître du Fantastique
avatar

Nombre de messages : 799
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Le Sureau.   Sam 11 Juin - 7:02



Sureau (noir) Sambucus nigra.

Description :
Arbuste commun des haies de 1 à 10 m et plantes herbacées du genre Sambucus, appartenant à la famille des Caprifoliacées, dont on utilise les feuilles, fleurs et baies. Son écorce est vert gris fissurée. Ses feuilles caduques, opposées et imparipennées sont composées de 5 à 7 folioles, régulièrement dentelées, un peu plus velues sur les nervures. Les feuilles, parmi les premières à sortir au printemps, sont recherchées par de nombreux insectes, notamment les papillons nocturnes (Sphinx du troène, Eupithécie à trois points, Phalène du Sureau) dont les chenilles se nourrissent parfois exclusivement. Sa foliaison printanière est à l'origine de dictons du 6 mars : « À la Sainte Colette, on voit à vue d'œil au sureau pousser la feuille » ou « À la Sainte Colette, le sureau s’effeuillette ». Les fleurs hermaphrodites apparaissant en début d'été, sont parfumées, tandis que les feuilles ont une odeur déplaisante lorsqu'on les froisse. Les fleurs 5 étamines et 5 pétales de couleur blanc crème. Elles sont disposées en corymbes plans, de 100 à 240 mm de diamètre et apparaissent après les feuilles. Les fruits sont de petites baies noires violacées de 6-8 mm disposés en grappes, composées de trois graines et à chair molle.


Vertus médicinales :
Le sureau est diurétique en cas de lithiase urinaire, de cystite, de goutte. Il est utilisé contre les rhumatismes, en cas de grippe, de rhume, de fièvre. Egalement de bronchite, d’asthme et de constipation. Et en usage externe : Bains oculaires, conjonctivite, orgelet, engelure, brûlures, maladie de la peau. Les baies fraîches, ou desséchées sont purgatives, presser les fruits pour en extraire le suc en prendre 20 à 30 gr dans la matinée.

En infusion une poignée de fleurs par litre d'eau bouillante laisser infuser 10 minutes boire à volonté en cas de catarrhe pulmonaire, de bronchite, fièvres, rhumatismes, goûte.
En décoction 50g de fleurs pour un litre d'eau, faire bouillir 5 minutes et laisser infuser 5 minutes, en inhalation, contre le rhume de cerveau, l'enrouement, la laryngite, en lotion contre la conjonctivite, en compresse contre les engelures.

Sirop de fleurs de sureau : 40 grandes ombelles de fleurs de sureau cueillies par temps sec et ensoleillé, 3 kg de sucre, 2 l d'eau, 90 gr d'acide citrique (ou le jus de 10 citrons). Faire tremper les ombelles pendant 12 h, dans 2 l d'eau fraîche, chauffer en ajoutant le sucre petit à petit, verser dans des bouteilles fermées. Conserver à l'abri de la lumière et au frais.

Pour l'écriture :
Les baies produisent de l'encre dont la couleur varie du bleu au violet selon les recettes. Pour faire de l'encre, il faut broyer les baies dans l'eau puis les laisser macérer pendant une journée afin que les fruits dégorgent. Pendant la macération, ajouter deux sachets de thé. Le thé est riche en tanin et ce dernier fixe très bien les couleurs. Filtrer le macérât et le faire réduire en le portant à ébullition. Ajouter de l'alun en poudre et de la gomme arabique finement broyée. Mélanger et continuer à faire réduire jusqu'à la concentration appropriée.


Revenir en haut Aller en bas
 
Le Sureau.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le sureau
» Le sirop de sureau
» légende de la fée du sureau
» Y a-t-il eu évolution de la pensée de saint Thomas ?
» Bonsaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerylands :: Nature, Symboles, Plantes... :: Les Simples-
Sauter vers: